Caune de l'Arago Tome VI. Tautavel-en-Roussillon, Pyrénées-Orientales, France : Individualisation des unités archéostratigraphiques

Résumé : Entre 700 000 et 100 000 ans, soit pendant toute la durée du Pléistocène moyen, quinze mètres de dépôts sédimentaires se sont accumulés dans la vaste Caune de l’Arago. Ce remplissage a livré, en cinquante ans de fouilles méthodiques, les témoignages de nombreux sols d’occupation humaine et d’associations de faunes locales successives. En l’état actuel des fouilles, cinquante-trois niveaux correspondant à des sols d’occupation homogènes ou à des palimpsestes ont pu être individualisés. Tout le matériel archéologique mis au jour a fait l’objet d’une localisation par les recensements des coordonnées cartésiennes, les relevés des coupes stratigraphiques, tous les mètres, dans les sens longitudinal et transversal de la caverne et l’examen des projections d’objets sur des plans verticaux, tous les dix centimètres, dans les sens transversal et longitudinal. Dans ce tome VI consacré à l’individualisation des unités archéostratigraphiques, sont présentées pour chaque niveau, sur des graphiques, les proportions relatives des différents types d’outils lithiques, la nature pétrographique des roches utilisées pour leur fabrication et les différentes espèces de grands mammifères identifiés. Les données recueillies dans certains niveaux ont permis de distinguer aussi bien des sols d’occupation humaines successifs de longue durée (sans doute plusieurs années) que des campements saisonniers, des haltes de chasse, voire de simples bivouacs. En l’absence de l’homme, des espèces rupicoles, à l’exemple du mouflon et du tahr, ont fréquenté les lieux, ainsi qu’une faune composée de grands carnivores, tels la panthère, le loup, le cuon et surtout l’ours de Deninger. Dans certaines unités archéostratigraphiques, la faune de grands mammifères, essentiellement représentée par le cerf et le daim, documente des périodes climatiques tempérées et un environnement à dominante forestière ; a contrario, dans d’autres unités, des ossements de chevaux, de bisons, de rhinocéros des prairies, mais aussi une faune à cachet arctique (renne et bœuf musqué) caractérisent un paysage très ouvert, de type steppique. Ainsi, les variations climatiques de grande ampleur connues au cours du Pléistocène moyen, avec leur alternance de cycles tempérés puis froids à très froids, d’une durée moyenne de 100 000 ans, sont bien mises en évidence à la Caune de l’Arago, dans le cadre des études interdisciplinaires mises en œuvre sur ce site européen d’une exceptionnelle richesse.
Mots-clés : Arago
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Henry de Lumley. CNRS Editions, 2015, 978-2-271-08910-6
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-perp.archives-ouvertes.fr/hal-01213553
Contributeur : Olivier Savoyat <>
Soumis le : jeudi 8 octobre 2015 - 16:12:24
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:23:37

Identifiants

  • HAL Id : hal-01213553, version 1

Collections

Citation

Henri De Lumley, Cédric Fontaneil, Sophie Grégoire, Gérard Batalla, Guillaume Caumon, et al.. Caune de l'Arago Tome VI. Tautavel-en-Roussillon, Pyrénées-Orientales, France : Individualisation des unités archéostratigraphiques. Henry de Lumley. CNRS Editions, 2015, 978-2-271-08910-6. 〈hal-01213553〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

298