Ecoulements turbulents fortement anisothermes et/ou diphasiques au sein des procédés solaires

Abstract : Dans le cadre de la mise au point et de l’optimisation des procédés solaires, l’approche multi-échelles développée permet d’aller depuis des études extrêmement fines des écoulements et transferts, jusqu’à la conception des récepteurs solaires à haute température. Cette approche part de l’application visée et la simplifie pour se concentrer sur les mécanismes physiques caractéristiques. Les études locales très fines des mécanismes caractéristiques ont alors pour objectif de renseigner des outils de dimensionnement. Les mécanismes caractéristiques sur lesquels se concentrent ces travaux sont les interactions entre turbulence et interface ainsi que le couplage entre la dynamique et la thermique. Des niveaux d’études intermédiaires dont la taille grandit et dont la géométrie se complexifie lorsque l’on se rapproche de l’application finale sont identifiés et définis. A chacune de ces études intermédiaires, on associe un niveau de description physique, une stratégie numérique et des moyens de diagnostics expérimentaux adaptés. Les configurations académiques (canal plan par exemple) sont étudiées par simulations numériques directes (SND). Les SND réalisées ont permis de caractériser l’effet du gradient de température sur un écoulement turbulent ainsi que les interactions entre interface et tur- bulence. En particulier, une généralisation du modèle de Kolmogorov au cas des écoulements fortement anisothermes est proposée et un équivalent de la simulation des grandes échelles pour les écoulements diphasiques est développé. Les travaux sur des écoulements complexes sont réalisés par simulations des grandes échelles (SGE) et expérimentalement par vélocimétrie stéréoscopique par images de particules (S-PIV). Dans certains cas, ces études tiennent compte de la conduction dans la paroi. La configuration du té de mélange à section rectangulaire ou circulaire a notamment été étudiée afin d’évaluer les risques de faïençage thermique. Des SGE ont montré le fort potentiel de la combinaison de générateur de tourbillons et de riblets pour l’intensification des transferts de chaleur. Dans cette même configuration, les statistiques de la turbulence ont été déterminées expérimentalement par S-PIV. La comparaison entre résultats numériques et expérimentaux confirme le potentiel des SGE pour l’étude des écoulements complexes. Concernant les écoule- ments diphasiques, les SGE réalisées ont permis de renseigner des modèles de type RANS. En particulier, nous avons proposé une corrélation pour le coefficient de la force de portance et une fermeture pour le terme de transfert interfacial de l’énergie cinétique turbulente. Les écoulements réels sont caractérisés par des simulations de type RANS et par des expériences sous flux solaire concentré dans le volume focal du concentrateur de 1MWth sur le site d’Odeillo du laboratoire. Les simulations de type RANS ont servi à l’optimisation de la géométrie innovante combinant VG et riblets. Les tests sous flux solaire de la géométrie optimisée confirment son très bon rendement énergétique. A partir de ces résultats numériques et expérimentaux, nous proposons des corrélations pour le transfert de chaleur fluide/solide. En utilisant ces corrélations, un code de dimensionnement pour les récepteurs solaires est alors développé.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [224 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01609179
Contributeur : Adrien Toutant <>
Soumis le : mercredi 4 octobre 2017 - 15:08:27
Dernière modification le : mardi 10 octobre 2017 - 13:48:08

Fichier

HDR_Toutant.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01609179, version 1

Collections

Citation

Adrien Toutant. Ecoulements turbulents fortement anisothermes et/ou diphasiques au sein des procédés solaires. Milieux fluides et réactifs. Université de Perpignan Via Domitia, France, 2013. 〈tel-01609179〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

16

Téléchargements du document

4