OCCITANIE, DEUX EN UNE: COMMENT FAIRE RÉGION ?

Résumé : L'Occitanie, ce n'est pas seulement l'Occitanie. Culturellement, on nomme ainsi une aire linguistique englobant les territoires où l'on parle la langue d'oc, du Val d'Aran en Catalogne jusqu'aux vallées alpines en Italie, en passant par trente et un départements du Sud de la France. Soit beaucoup plus que les treize départements résultant de la fusion des anciennes régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, dont le découpage date des années 1960. Au nom d'Occitanie pour la nouvelle région est accolé celui de Pyrénées-Méditerranée, soulignant le fait qu'elle regroupe d'anciennes provinces et des territoires aux origines culturelles et historiques à la fois communes et diverses : Languedoc, Roussillon, Guyenne et Gascogne, Comté de Foix … Rappelons que l'identité catalane a été scindée par le Traité des Pyrénées en 1659 avec la Catalogne Nord, la Cerdagne, rattachées à la France. Il reste donc un territoire et une entité culturelle et linguistique forte. Réformes, compétitivités, influences politiques La réforme territoriale a donné naissance en 2016 à 13 régions en France métropolitaine, se substituant aux 22 régions existantes. L'objectif est triple : les doter d'une taille critique qui leur permette d'exercer leurs compétences à la bonne échelle, de rivaliser avec les collectivités comparables en Europe et de réaliser des gains d'efficience 1. Oubliant au passage qu'il n'existe aucune corrélation démontrée entre la taille et la puissance des régions à l'échelle européenne 2. Ainsi l'ancienne région Midi-Pyrénées (45 418 km2) avait-elle une plus grande superficie que la Belgique ou le Danemark. D'un point de vue politique, la fusion doit permettre à la gauche de conserver ses positions en Languedoc-Roussillon, où l'influence de l'extrême-droite est croissante, en l'associant au bastion de la gauche radicale et socialiste à l'Ouest. Cet objectif ne fait pas l'unanimité : « Nous n'avons, en Languedoc-Roussillon, rien contre nos voisins. Nous refusons simplement le mariage forcé. Nous n'avons pas la même histoire, pas la même dynamique économique, pas la même logique de développement (...) » proclame Christian Bourquin, président socialiste du Conseil régional en 2015. A droite, des voix s'élèvent pour demander le rattachement du département du Gard à la région PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur), au prétexte de liens historiques et économiques des deux côtés du Rhône. De son côté, un mouvement « catalaniste » opposé au nom d'Occitanie et soutenu par une majorité d'élus des Pyrénées-Orientales, milite pour un « Pays catalan » …
Type de document :
Communication dans un congrès
Conférence Jean Monnet de Lille RÉGIONS ET RÉGIONALISME DANS L’UNION EUROPÉENNE, Jun 2017, Lille, France
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01655087
Contributeur : Catherine Bernié-Boissard <>
Soumis le : lundi 4 décembre 2017 - 16:07:35
Dernière modification le : jeudi 7 décembre 2017 - 11:40:02

Fichier

Occitanie 22 juin 2017.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01655087, version 1

Citation

Catherine Bernié-Boissard. OCCITANIE, DEUX EN UNE: COMMENT FAIRE RÉGION ?. Conférence Jean Monnet de Lille RÉGIONS ET RÉGIONALISME DANS L’UNION EUROPÉENNE, Jun 2017, Lille, France. 〈halshs-01655087〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

12

Téléchargements de fichiers

1