Le changement de modèle agricole dans les nouveaux Länder allemands - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue d'Etudes Comparatives Est-Ouest Year : 1995

Le changement de modèle agricole dans les nouveaux Länder allemands

(1)
1

Abstract

The collapse of the communist regimes in Eastern Europe has brought about an economic and social transition expressed by the movement from a planned centralized economy to a market economy. In the agricultural sector, this transition has meant the dismantling of the collective system of state farms and co-operatives, and the creation of new agricultural structures compatible with the market economy. In the former GDR, or rather in the new Lander of the German Federal Republic, the process of decollectivization has come early and is of a radical nature. Soon after reunification, the federal government had Parliament adopt an ensemble of legislative texts, which imposed a strict schedule for the legal restructuring of collective farms. It also committed itself to a policy of supporting new agricultural structures : independent family-run farms. The economic and social transition in rural areas seems to have amounted to a transfer of agricultural policy forms. The way of decollectivization chosen by the federal government has certainly caused the breakup of the monolithic structure of the socialistic agricultural model. However, it has failed in its intention to implant the model of the family run-farm in the Eastern part of Germany in an exclusive manner. The restructuring of the agricultural sector, confronted by the weight of the inheritance of the precollectivist and collectivist periods, has brought about the diversification of farming structures and has generated new social forms of production which are distinct from each other in their ability to adapt to, and become integrated in the market economy.
L'effondrement des régimes communistes en Europe de l'Est s'accompagne d'une transition économique et sociale qui se manifeste par le passage d'une économie centralisée et planifiée à une économie de marché. Cette transition Plan-Marché se traduit dans l'agriculture par le démantèlement du système collectiviste des fermes d'État et des coopératives et par la mise en place de nouvelles structures agricoles compatibles avec l'économie de marché. Dans l'ex-RDA, ou plutôt dans les nouveaux Lànder de la République fédérale d'Allemagne, le processus de décollectivisation se caractérise par sa précocité et sa radicalité. Au lendemain de la réunification, le gouvernement fédéral fait adopter par le Parlement un ensemble de textes législatifs, qui soumettent à un calendrier impératif la restructuration juridique des exploitations collectives, et s'engage dans une politique de promotion de nouvelles structures d'exploitation : les exploitations familiales indépendantes. La transition économique et sociale des territoires ruraux semble se résoudre ici à un transfert de modèle. L'itinéraire de décollectivisation choisi par le gouvernement fédéral a certes provoqué l'éclatement du monolithisme structurel du modèle agricole socialiste, mais il a échoué dans son intention de greffer de manière exclusive dans la partie orientale de la nouvelle Allemagne le modèle de l'exploitation familiale. La restructuration du secteur agricole, confrontée à la pesanteur de certains héritages des périodes pré-collectiviste et collectiviste, a entraîné la diversification des structures d'exploitation et a engendré de nouvelles formes sociales de production qui se différencient en fonction de leurs facultés d'adaptation et d'intégration à l'économie de marché.
Not file

Dates and versions

hal-02462117 , version 1 (31-01-2020)

Identifiers

Cite

Guillaume Lacquement. Le changement de modèle agricole dans les nouveaux Länder allemands. Revue d'Etudes Comparatives Est-Ouest, 1995, 26 (3), pp.15-51. ⟨10.3406/receo.1995.2739⟩. ⟨hal-02462117⟩
65 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More