Analyser la reconnaissance du point de vue autochtone dans une exposition muséale

Résumé : La recherche porte sur les pratiques collaboratives entre les peuples autochtones et les professionnels des musées canadiens. Plus spécifiquement, elle concerne l’interprétation du point de vue autochtone dans les expositions. Comment des visiteurs autochtones et allochtones s’approprient-ils le point de vue autochtone inscrit dans le dispositif expositionnel et le patrimoine autochtone en contexte de décolonisation? Le média exposition qui combine plusieurs points de vue d’origine à la fois muséale et autochtone est qualifié de polyphonique dans notre travail. L’article décrit la démarche mise en place pour analyser la réception d’une exposition muséale qui met en valeur les voix des communautés autochtones, en juxtaposition avec celles de l’artiste Edward Curtis et d’un conservateur de musée. L’enquête est réalisée sous forme d’activité pédagogique. Les observations et les entretiens menés dans le cadre de l’activité permettent de mettre au jour les logiques de reconnaissance à l’œuvre entre les visiteurs et le média exposition.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [34 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-perp.archives-ouvertes.fr/hal-02362011
Contributor : Sonja Böttger <>
Submitted on : Wednesday, November 13, 2019 - 4:33:08 PM
Last modification on : Saturday, November 16, 2019 - 1:28:34 AM

File

06-SOULIER_vf.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-02362011, version 1

Collections

Citation

Virginie Soulier. Analyser la reconnaissance du point de vue autochtone dans une exposition muséale. Éducation et francophonie, Association canadienne d’éducation de langue française, 2015, pp.97. ⟨hal-02362011⟩

Share

Metrics

Record views

12

Files downloads

19