Sens implicite, implicatures et principes d’inférence - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles CORELA - COgnition, REprésentation, LAngage Year : 2018

Sens implicite, implicatures et principes d’inférence

(1)
1

Abstract

This paper explores the connection between general pragmatic principles (Cooperation, Relevance). Implicit content is a broad category. Post-Gricean pragmatics has consistently shown that inferences already come into play in order to derive « what is said », or explicatures, rolling back the boundaries of the notion of implicit meaning. I argue that the general pragmatic principles postulated are not unlikely to be honoured in the breach (as in cases of frontal verbal aggression), which compromises their validity. However they can be partly dispensed with if, following Recanati (2004), we assume that an associative, parallel model of processing is sufficient to reconstruct « what is said ». Yet they still need to be invoked minimally to derive a specific class of assumptions presented here, as well as to account for the fact that some general presumption of cooperation or relevance appears to be made by default (with no evidence to the contrary), inviting hearers to provide a modicum of interpretative effort when the meaning of an utterance is not immediately clear.
Cet article traite du lien entre l’implicite et les grands principes d’inférence (coopération, pertinence). L’implicite est une catégorie étendue qu’il n’est pas facile de circonscrire. Un des acquis de la pragmatique post-gricéenne est que les inférences entrent déjà en ligne de compte pour dériver « ce qui est dit » ou les explicatures, repoussant ainsi les frontières de la notion d’implicite. Nous montrons que les principes d’inférence postulés ne sont pas à l’abri d’être contredits dans les faits (comme dans le cas d’agression verbale frontale), compromettant ainsi leur validité. Cependant, il est en partie possible de ne pas y recourir si, à la suite de Recanati (2004), on considère qu’un modèle parallèle, associatif, est à même de conduire à la reconstruction de « ce qui est dit ». Il demeure toutefois nécessaire de les invoquer de façon minimale pour dériver une classe spécifique d’assomptions présentée ici, tout comme pour rendre compte du fait qu’une présomption générale de coopération ou de pertinence semble être émise par défaut (sans signe du contraire), invitant les allocutaires à fournir un certain effort interprétatif lorsque le sens d’un énoncé n’apparaît pas tout de suite clairement.
Not file

Dates and versions

hal-02102816 , version 1 (17-04-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02102816 , version 1

Cite

Olivier Simonin. Sens implicite, implicatures et principes d’inférence. CORELA - COgnition, REprésentation, LAngage, 2018, HS-25. ⟨hal-02102816⟩

Collections

UNIV-PERP CRESEM
56 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More