D’une perversion de l’autorité dans le langage : ces langues qui coupent la pensée

Abstract : Laurence AUBRY « D’une perversion de l’autorité dans le langage : ces langues qui coupent la pensée » L’usage du langage suppose une autorité intériorisée. Si la rhétorique rend compte de la manipulation verbale, l’influence de la langue requiert un autre niveau d’analyse. Le progrès n’empêchant nullement la résurgence de la barbarie, la perspective ouverte par le philologue Victor Klemperer, décryptant la psychologie nazie, gagne à être prolongée par l’éclairage psychanalyste des racines pulsionnelles de la fascination qu’exercent ces langues qui bloquent la pensée.
Type de document :
Article dans une revue
Topique - Revue freudienne, L’Esprit du temps, 2015, pp.65-79
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-perp.archives-ouvertes.fr/hal-01384334
Contributeur : Dorian Miler <>
Soumis le : mercredi 19 octobre 2016 - 16:52:03
Dernière modification le : jeudi 20 octobre 2016 - 01:04:57

Identifiants

  • HAL Id : hal-01384334, version 1

Collections

Citation

Laurence Aubry. D’une perversion de l’autorité dans le langage : ces langues qui coupent la pensée . Topique - Revue freudienne, L’Esprit du temps, 2015, pp.65-79. 〈hal-01384334〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

54