Long term monitoring of coral and fish assemblages (1983-2014) in Tiahura reefs, Moorea, French Polynesia - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Cybium : Revue Internationale d’Ichtyologie Year : 2016

Long term monitoring of coral and fish assemblages (1983-2014) in Tiahura reefs, Moorea, French Polynesia

Suivi à long terme des assemblages de coraux et de poissons (1983-2014) sur le récif de Tiahura, Moorea, Polynésie française

(1, 2) , (2, 1) , (1, 2) , (1, 2) , (1, 2) , (1, 2)
1
2

Abstract

Coral reefs are one of the most diverse ecosystems on Earth and sustain millions of people worldwide. However, coral reefs are temporally dynamic and fragile systems subject to ever increasing disturbances of anthoropogenic and natural origins. Understanding the patterns and trajectories of changes through time is urgently needed to estimate the resilience of coral reefs. To ascertain these patterns, we depend on the availability of long-term datasets, which are seldom available. In this study, we present the data set which allowed us to analyse the long-term trends of coral and fish assemblages for the island of Moorea (French Polynesia) from 1983 to 2014, a dataset spanning 32 years, comprising two Acanthaster planci outbreaks (1987 and 2006) and several hurricanes (1982, 1983, 1991 and 2010), on three permanent monitoring sites (quadrats of 50 × 2 m2) located on both fringing and barrier reefs as well as on the outer slope. Coral cover oscillated significantly over time, particularly on the outer slope where it suffered greatly from the effects of A. planci outbreaks and hurricanes. Total fish and commercial fish abundances varied significantly across the three habitats. Prior to 2000, both total fish and herbivorous fish abundances increased on the barrier reef while after this time, numbers began to drop significantly along the outer slope. Species richness for total, commercialized and herbivorous fish increased over the sampling period for all three habitats. There were varied responses amongst species to disturbances on the outer slope over the sampling period: while some tended to disappear for a while before reappearing, others showed a peak in abundance in the middle of the sampling period, and still others increased or decreased continuously or were stable over time. Our results support the view that coral reefs are highly dynamic systems and that different functional groups show different temporal trajectories. While disturbance is probably the major driver for coral cover dynamics, its impact is less obvious for fish, possibly due to their mobility and population dynamics which may mask the effect of disturbance.
Les récifs coralliens sont des systèmes dynamiques et diversifiés régulièrement soumis à des perturbations naturelles et anthropiques, sources d’hétérogénéité spatiale et temporelle dans la structure et la dynamique de ces communautés d’organismes que sont, entre autres, les poissons et les coraux. Récemment, il a été démontré que les activités humaines pouvaient modifier les régimes naturels de perturbations des récifs coralliens en transformant les événements ponctuels en perturbations persistantes ou en stress chronique, soit en introduisant de nouveaux types de perturbations, soit en ajoutant ou altérant certaines perturbations naturelles nécessaires au bon maintien de la dynamique inhérente aux récifs. Dans cette étude, nous présentons la base de données qui nous permettra d’analyser les tendances à long-terme des assemblages de poissons et de coraux de l’île de Moorea (Polynésie française) entre 1983 et 2014 sur une période de 32 ans, comprenant deux proliférations d’Acanthaster planci (1987 et 2006) et plusieurs cyclones (1982, 1983, 1991 et 2010), sur trois sites de suivi permanents (quadrats de 50 × 2 m2) sur les récifs barrière et frangeant ainsi que sur la pente externe. La couverture corallienne présente de fortes oscillations, en particulier sur la pente externe où elle a répondu fortement à la prolifération d’A. planci et des cyclones. Les abondances des poissons totaux et des poissons commercialisés montrent des tendances contrastées sur les trois habitats, avec, plus particulièrement, une augmentation sur le récif barrière et une diminution sur la pente externe après 2000. Ces tendances se retrouvent chez les poissons herbivores dans ces deux habitats. La richesse spécifique des poissons totaux, commerciaux et herbivores, augmente de façon continue au cours de la période d’étude dans les trois habitats. Des groupes particuliers d’espèces répondent différemment aux perturbations de la pente externe au cours du suivi : alors que certaines espèces ont tendance à disparaître pendant quelques années avant de réapparaître, d’autres présentent un pic en terme d’abondance en milieu de suivi ; d’autres espèces ont des abondances qui augmentent ou diminuent de façon continue, et d’autres encore montrent des abondances stables. Ceci indique que les récifs coralliens sont des systèmes très dynamiques dans lesquels les perturbations naturelles peuvent affecter les espèces de façon différente. Alors que le régime de perturbations naturelles semble être important pour la dynamique de la couverture corallienne dans certains habitats, cela se retrouve beaucoup moins pour les poissons. Cette atténuation des fluctuations spatiales et temporelles peut être due aux aptitudes de dispersion de nombreuses espèces de poissons, capables de chercher un autre habitat favorable en cas de perturbation de l’habitat corallien d’origine.
Not file

Dates and versions

hal-01282378 , version 1 (03-03-2016)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01282378 , version 1

Cite

René Galzin, David Lecchini, Thierry Lison De Loma, Charlotte Moritz, Valeriano Parravicini, et al.. Long term monitoring of coral and fish assemblages (1983-2014) in Tiahura reefs, Moorea, French Polynesia. Cybium : Revue Internationale d’Ichtyologie, 2016, 40 (1), p. 31-41. ⟨hal-01282378⟩
315 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More