Analyse comparée à l’échelle mondiale des techniques d’ingénierie écologiques adaptées à la restauration des récifs coralliens - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue d'Ecologie, Terre et Vie Year : 2016

Analyse comparée à l’échelle mondiale des techniques d’ingénierie écologiques adaptées à la restauration des récifs coralliens

(1) , (2) , (3) , (4)
1
2
3
4

Abstract

A comparative study at the global scale of ecological engineering techniques suitable for coral reef restoration.— To limit the impact of development projects on the decline of coral ecosystem while following a trend already started in Europe and in the world; the French regulation has, since 2009, made obligatory the establishment of initiatives to offset the impacts caused to the environment. Artificial reefs and coral transplantation (or both together) are the two tools providing the most positive experience feedbacks worldwide. The study and comparison of 22 restoration projects of coral reefs conducted worldwide has shown that since the new regulatory obligations of mitigation, European projects have been multiplied, trying to find more effective techniques at lower costs. However, despite undeniable advances in applied research on the effectiveness of ecological engineering techniques used in experimental conditions, there is still no standard methodology of evaluation for each case of their application, in the context of mitigation measures for environmental impacts. This methodological gap often results in a gap between the “scientific” and the “practical” restorations and by frequent disagreement on the best practices for evaluation.
Afin de limiter l’effet des projets d’aménagement sur le déclin des écosystèmes coralliens tout en suivant une tendance déjà initiée en Europe et dans le monde, la législation française a, depuis 2009, rendu obligatoire la mise en place d’initiatives destinées à compenser les impacts subis par l’environnement. L’étude et la comparaison de 22 projets de restauration de récifs coralliens menés à travers le monde a permis de montrer que, depuis les nouvelles obligations réglementaires de compensation, les projets européens se sont multipliés, tentant de trouver des techniques de plus en plus efficaces à des coûts moindres. La mise en place de récifs artificiels et la transplantation corallienne sont à ce jour les deux outils d’ingénierie écologique apportant le plus de retours d’expériences positifs. Toutefois, malgré d’indéniables avancées en matière de recherche appliquée sur l’efficacité de ces techniques, mises en oeuvre dans des conditions expérimentales, il ne semble pas exister à ce jour de méthodologie standard d’évaluation au cas par cas de leur application dans le cadre de mesures de compensation d’impacts environnementaux. Cette lacune méthodologique se traduit souvent par un décalage entre la restauration « scientifique » et la restauration « pratique » et par un désaccord fréquent sur les meilleures pratiques d’évaluation de la compensation.
Not file

Dates and versions

hal-01270634 , version 1 (08-02-2016)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01270634 , version 1

Cite

Amélie Chipeaux, Mathieu Pinault, Nicolas Pascal, Sylvain Pioch. Analyse comparée à l’échelle mondiale des techniques d’ingénierie écologiques adaptées à la restauration des récifs coralliens. Revue d'Ecologie, Terre et Vie, 2016, 71 (2). ⟨hal-01270634⟩
348 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More